La création d’une ville verte

La création d’une ville verte 2018-08-22T15:49:30+00:00

Project Description

Mon engagement: La création  d’une ville verte

Le changement climatique est un problème très important de nos jours. Aujourd’hui, les villes ont de superbes opportunités et outils qui pourraient réduire l’empreinte carbonique de ses citoyens tout en favorisant un style de vie qui réduit l’impact sur le territoire. Par contre, ces changements requièrent des actions climatiques concrètes.

 

J’ai toujours cru à l’importance des espaces verts comme fondement d’une communauté vivable. En tant que Présidente de l’Association Communautaire du Glebe, j’ai joué un rôle actif pour assurer la protection des  espaces verts du Quartier Capitale. Ces projets incluent: L’établissement du Jardin d’Exploration, le projet de renouvellement de la cour de récréation de l’école intermédiaire Glashan, la protection du champ de l’école élémentaire Mutchmor, la création et le réaménagement du Parc Firehall, et le projet de plantation d’arbres dans le cadre des 150 ans du Canada.

Aujourd’hui, le plan de gestion des forêts urbaines de la ville d’Ottawa a besoin de mises à jours. Il nous faut aussi un plan d’action concret pour atteindre nos objectifs de réduction d’émissions de carbone. Je crois que la mairie devrait jouer un rôle plus actif pour protégernos arbres et rivières, en appliquant des pratiques efficaces de gestion des déchets, et en guidant la transition de la ville vers une économie faible en carbone. Voici les initiatives que je propose pour la création d’une Capitale verte:

 

Les arbres, les espaces verts et les rivières

 

  •       Veiller au calcul détaillé des coûts d’un plan de gestion des forêts urbaines et à la dotation de ressources adéquates, en priorisant veiller les initiatives dont l’impact d’action le plus important soient mises en œuvre aussitôt que possible, et en réduisant l’échéancier actuel de 20 ans pour la  mise en œuvre de l’ensemble du plan;
  •       Gérer le nouveau développement de telle sorte à maintenir la maturité des arbres et se concentrer sur la qualité technique de de la plantation d’arbres en zone urbaine et leur entretien en bordure des chemins;
  •       Développer un ‘Plan des parcs du Quartier de la Capitale’ en  consultation avec les quartiers locaux et les contribuables qui visitent les parcs, afin de promouvoir l’amélioration des espaces verts et des installations du parc pour toute la population; explorer des solutions créatives pour augmenter les espaces verts dans le quartier, incluant la fusion de 160 Lees Ave et le Parc Springhurst, collaborer avec la CCN pour protéger les terrains du côté est de la Rivière Rideau (Smyth jusqu’au corridor LRT) et établir des ‘micro-parcs’;
  •       Réinvestir dans la surveillance et le rapport de la qualité d’eau pour les rivières et les ruisseaux en zone urbaine; augmenter le nombre d’arbres et la végétation en bordure de la Rivière Rideau, encourager et supporter l’infrastructure verte, la transition pendant l’hiver du sel au sol dans la mesure du possible, et travailler avec le Garde-rivière des Outaouais pour réduire la pollution plastique dans la Rivière Rideau, le canal, et la Rivière des Outaouais.

Promouvoir la transition vers une économie faible en carbone pour la ville d’Ottawa

 

  •       Promouvoir des actions qui favorisent le contrôle du changement climatique en obtenant des réductions d’émissions de carbone à court-terme et à long-terme. Cela inclut la création d’un plan pour la transition vers une économie faible en carbone dans le prochain plan officiel et dans notre plan stratégique pour le développement économique.
  •       Mise en œuvre prioritaire d’une stratégie d’énergie renouvelable pour Ottawa; travailler avec les paliers provincial et le fédéral pour sécuriser des accords de financement conjoints.
  •       Mesurer le progrès et effectuer des bilans des émissions communautaires et corporatives de gaz à effet de serre sur une base annuelle  en utilisant des données publiques.
  •       Inclure et rendre compte d’une optique climatique dans le processus de gestion des actifs de la ville.
  •       Supporter l’élimination des fonds de dotation de la ville provenant des combustibles fossiles.

 

La gestion des déchets

 

  •      Soutenir le développement et la mise en œuvre d’une stratégie pour l’ensemble de la ville qui pourra mieux gérer tous les flux de déchets, incluant la hausse du compostage et du recyclage et de meilleures options pour éliminer les déchets d’animaux.
  •      Travailler pour renverser la décision du conseil de 2018 qui permet l’inclusion de déchets plastiques dans le flux des déchets organiques au moyen de bacs verts et trouver une meilleure solution.
  •      Explorer activement et mettre en œuvre des options appropriées pour réduire des matières plastiques non-réutilisables comme des sacs, des pailles, et la styromousse dans les maisons, les entreprises, et lors de manifestations publiques importantes.

 

Nous vivons sur le territoire traditionnel et non-cédé Algonquin et nous reconnaissons le peuple Algonquin comme les gardiens traditionnels de la terre. Nous avons une responsabilité d’être des intendants bons et consciencieux de la terre, de l’eau, et de l’air pour les prochaines générations.

 

En tant que conseillère élue, je vais être une fervente défenseure de l’agenda vert de notre ville, en faisant la promotion de nos parcs, nos rivières, et nos espaces verts au profit  des générations futures.

 

Christine’s Platform